Prix immobilier

19/09/2013

Le marché freiné par les grandes surfaces dans le 3è

Tour d'horizon du marché immobilier du 3ème, arrondissement central de la rive droite parisienne où les grands logements trouvent difficilement preneurs.

A 10 080 euros le mètre carré en moyenne, le 3è voit ses prix orientés à une légère baisse, de 1,20 % sur un an, selon les derniers chiffres de la chambre des notaires. Comme toujours, derrière cette moyenne se cache des disparités importantes. A l'image d'Arts-et-Métiers, quartier qui reste le plus « abordable », malgré un prix en hausse de 4 %. En moyenne, il faut compter 9 130 euros du mètre carré dans le secteur. Quant à Saint-Avoye, l'un des quartiers le moins peuplés de l'arrondissement, celui-ci reste le plus onéreux. 11 500 euros : tel est le prix du mètre carré dans ce coin voisin des Archives, où le prix de la pierre se négocie en moyenne à 10 990 euros, très proche des prix pratiqués du côté du marché des Enfants-Rouges.

Petite surface vs grande surface

Disparités, également, qui s'observent entre les biens immobiliers. Comme le souligne Stéphane Deng, responsable de l'agence ERA 3ème : «  le marché de la vente se porte bien pour les studios et les deux pièces […] A l'inverse, les acquéreurs se font rares pour les appartements familiaux ».

La conjoncture reste globalement à l'attentisme, selon les analystes du Crédit Foncier. Dans une note publiée sur le site Marche-immo.com, ils évoquent un «  contexte économique dégradé [qui] génère l'attentisme des acquéreurs sans que les vendeurs acceptent la baisse des prix, hormis pour des ventes en urgence. »

Un exemple de transaction récente réalisée par l'agence ERA, un T3 limitrophe du 10è, d'une surface de 55 mètres carrés. Il s'est vendu 470 000 euros en 45 jours.



Sahra Laurent © Immobilier - LaVieImmo.com

Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire