Prix immobilier

17/09/2013

Chute du pouvoir d'achat immobilier dans les villes les plus chères d'Île-de-France

Le baromètre Capacim, publié en collaboration par le Crédit Foncier et l'université Paris-Dauphine, montre que c'est à Neuilly-sur-Seine et Paris que les Franciliens ont le plus de mal à acheter un logement adapté à leurs besoins.

Le constat n'étonnera personne. Selon le baromètre Capacim du pouvoir d'achat immobilier, c'est à Neuilly-sur-Seine que les Franciliens ont le plus de mal à acheter un logement adapté à leurs besoins. L'étude, mise à jour mardi, montre que c'est également là que le pouvoir d'achat immobilier s'est le plus détérioré au cours des six dernières années.

Ainsi, au quatrième trimestre 2012, 28 % à peine des ménages de la région étaient en mesure d'acheter à Neuilly pour s'y loger, contre 34,7 % au premier trimestre 2007. Les contractions sont fortes également, bien qu'un peu moins prononcées, à Paris (34,1 % contre 41,4 %), Saint-Mandé (36,3 % contre 41,1 %) et Boulogne-Billancourt (38,6 % contre 44,1 %), Soit les villes les plus chères, et qui ont connu les plus fortes hausses de prix de l'immobilier au cours de la période.

Sans surprise, le baromètre témoigne plus particulièrement des difficultés rencontrées dans ces mêmes villes par les primo-accédants et ménages les plus jeunes. Fin 2012, seuls 5,2 % des ménages franciliens qui n'étaient pas déjà propriétaires et 11,4 % des 25-45 ans avaient les moyens de faire l'acquisition d'un logement à Neuilly. Ces proportions étaient de 8,6 et 18,1 % à Paris, 10,1 et 20,9 % à Saint-Mandé, et 11,5 et 23,3 % à Boulogne-Billancourt.

A l'inverse, l'étude montre que le pouvoir d'achat immobilier des Franciliens a progressé dans plusieurs villes de la région, comme le montre le classement ci-dessous.

Pouvoir d'achat immobilier des Franciliens, par villes, au 4è trimestres 2012

  • Neuilly : 28 %* (-19,2 points par rapport au premier trimestre 2007)
  • Paris : 34,1 % (-17,6 points)
  • Saint-Mandé : 36,3 % (-11,9 points)
  • Boulogne-Billancourt : 38,6 % (-12,6 points)
  • Vincennes : 41,2 % (-10,6 %)
  • Saint-Germain-en-Laye : 42,8 % (-9,5 points)
  • Issy-les-Moulineaux : 43,5 % (-8,3 points)
  • Versailles : 44 ,7 % (-8,1 points)
  • Enghien : 56,3 % (-1,6 point)
  • Nanterre : 56,3 % (+3,1 points)
  • Créteil : 58,5 % (+3,3 points)
  • Massy : 60,6 % (+4,4 points)
  • Palaiseau : 61,9 % (+6,8 points)
  • Fontainebleau : 64,2 % (+0,8 point)
  • Cergy : 65,2 % (+4,7 points)
  • Saint-Denis : 66,3 % (stable)
  • Meaux : 67,2 % (+1 %)
  • Argenteuil : 67,4 % (+1,1 point)
  • Bobigny : 69,9 % (+1,8 point)
  • Evry : 70,5 % (+4,5 points)

*Au quatrième trimestre 2012, 28 % des ménages d'Île-de-France avaient la capacité d'acheter un logement adapté à leurs besoins à Neuilly-sur-Seine



François Alexandre © Immobilier - LaVieImmo.com

Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire